30/08/2006

1070

Ce 29, 3 interventions toutes sur Anderlecht.

 

La première, réquisition d’un bus STIB, par l’autorité locale pour permettre l’évacuation des occupants d’une maison de repos suite à un incendie.

 

 

La deuxième, un conducteur qui n’a pas lu mon article du 19/8, a stationné son véhicule  (sur la ligne ) en infraction. Le véhicule permettait seulement le passage de véhicules de petit et moyen gabarit.

 

 

 

La troisième, une intervention pompiers suite à une odeur de gaz. Le temps de la vérification, la police a interdit toute circulation sur une partie de la rue Wayez. La ligne de bus MOORTEBEEK - NORD B et la ligne de tram SCHAERBEEK B - DEBUSSY ont été perturbées +- 15 minutes.

 

 

 

A votre service,

02:22 Écrit par Pat. dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/08/2006

 Prompt rétablissement à lui.

 

Suite à l’agression d' un membre du personnel sur le réseau ce lundi 28, un arrêt de travail est en cours ce jour pour certaines Lignes de bus.

 

 

 

MOUVEMENT SOCIAL: mouvement de grève spontané au dépôt de bus Delta ce matin, les lignes de bus suivantes sont très fortement perturbées :
12, 22, 28, 30, 31, 34, 36, 38, 41, 42, 60, 61, 71, 72, 95, 96 et 98.

 

 

Voir www.stib.irisnet.be/  pour plus d'informations et/ou modifications

 

A votre service,

 
 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

13:04 Écrit par Pat. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 J'ai un avion à prendre...

Ce 28, pas compté les intervention, trop heureux qu’un de mes anciens collègues ne soit pas blessé dans un accident qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

 

 

Pour éviter une voiture, dont le conducteur a changé de bande de circulation brusquement (queue de poisson) pour éviter un obstacle devant lui , le conducteur du bus   a donné un coups de volant vers la droite et freiné.

 

 

 

Le tiers n’a rien, mais vu ce qui s’était passé, s’est identifié* auprès du conducteur du bus et lui a dit je le cite’ je suis pressé j’ai un avion à prendre’sans autres formalités et a quitté les lieux directement

après sa carte de visite donnée.

 

* l'Art. 33 de la LOI RELATIVE A LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIERE

         y est peut-être pour quelque chose vu les témoins et les conséquences de sa manoeuvre.

 

 

 

 

 

 

 

 Le conducteur et les client n’ont rien.

 

 

NO COMMENT ! 

 

N.B.: Article 12. ( du code de la route) - Obligations de céder le passage.

 

 

12.4. Le conducteur qui veut exécuter une manoeuvre doit céder le passage aux autres usagers.

[Sont notamment considérées comme manoeuvres : changer de bande de circulation ou de file, traverser la chaussée, traverser une partie de la voie publique qui ne lui est pas

 réservée tels qu'un trottoir traversant, une piste cyclable, quitter un emplacement de stationnement ou y entrer, déboucher d' une propriété riveraine, effectuer un demi-tour ou une marche arrière, remettre son véhicule en mouvement.] (A.R. 4.4.2003, art. 10 ; entrée en vigueur : 1.1.2004).

[N’est pas considéré comme manoeuvre le fait d’emprunter la chaussée à la fin d’une piste cyclable en continuant à circuler tout droit.] (A.R. 14.5.2002, art. 4; entrée en vigueur: 31.5.2002)

12.5. Le conducteur qui doit céder le passage ne peut poursuivre sa marche que s’il peut le faire sans risque d’accident, compte tenu de la position des autres usagers, de leur vitesse et de la distance à laquelle ils se trouvent.

 

CHAPITRE IV - DELIT DE FUITE

[Art. 33. § 1er. Est puni d’un emprisonnement de quinze jours à six mois et d’une amende de 200 [euros] à 2.000 [euros], ou d’une de ces peines seulement:

1° tout conducteur de véhicule ou d'animal qui, sachant que ce véhicule ou cet animal vient de causer ou occasionner un accident dans un lieu public,

2° quiconque sachant que lui-même vient de causer ou occasionner un accident de roulage dans un lieu public,

prend la fuite pour échapper aux constatations utiles, même si l’accident n’est pas imputable à sa faute.

§ 2.[ Si l'accident a entraîné pour autrui des coups, des blessures ou la mort, le coupable est puni d'un emprisonnement de quinze jours à deux ans et d'une amende de 400 euros à 5 000 euros ou d'une de ces peines seulement et d'une déchéance du droit de conduire un véhicule à moteur d'une durée de trois mois au moins et cinq ans au plus ou à titre définitif.] (Loi 7.2.2003, art. 12; entrée en vigueur : 1.3.2004)] (Loi 18.7.1990, art. 12)

 

12:46 Écrit par Pat. dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |