28/11/2006

un (ir)responsable d’équipe

Ce 28/11, 4 interventions et une fin d’O.S..

 

Pour commencer, un abribus vandalisé à Madou, sécurisation et balisage en attendant le passage du gestionnaire de ce mobilier urbain.

 

Deuxième intervention, un service bloqué sur ligne HEROS - VIVIER D'OIE.

Si la largeur de passage permet un croisement normal à l’endroit du problème, un (ir)responsable d’équipe (sous traitant d’un chantier de construction) se voulant au dessus des lois et règlement avait fait installer une grue sur la V.P..

Résultat bus bloqués (STIB, Delijn et un car privé) ainsi que la circulation en général durant +- 40 minutes chaussée de Saint-Job.

L’irresponsable n’ayant aucun respect pour autrui, se verra obliger de plier bagage après intervention de la police (qui aura fait appel à du renfort vu l’agressivité et le non respect d’injonctions au début de leur intervention) et se verra dressé P.V. pour outrage à agent qualifié, aura encore le culot de promettre des problèmes aux différents intervenants sur place car nous l'empêchions de travailler.

Quand je dis que des personnes se lèvent pour pourrir la vie des autres, celle-ci est un bel exemple.

Seule question qui se pose face à de tels individus, c’est la motivation qu’a la société qui l’emploie de tenir pareil personne dans sa société, comme responsable d’équipe de surplus.

 

Troisième appel, pour une intervention de 002sur lignes DE BROUCKERE - BOURGET et DE BROUCKERE - CIM. DE BRUXELLES, annulé car rapidement terminé.

 

Quatrième intervention, voir pour un conducteur du bus d'un  qui s’est rendu aux urgences de l' hôpital suite à une chute, celui-ci a terminé son trajet avec clients avant de se faire soigner au terminus.

 

Et pour terminer, fin de déviation sur ligne , travaux d’asphaltage terminés.

 

A votre service,

19:26 Écrit par Pat. dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Terminus hôpital Hébé il avait de la chance d'avoir un hosto au bout de la ligne :-)

Écrit par : SteF | 29/11/2006

Les commentaires sont fermés.