08/09/2006

Réponse à Capucine (04/09),

Bonjour Capucine,

 

Certains jours, je prends le train une voir deux heures plus tôt.

Je combine mes déplacements ce qui me permet de faire une course, passer à la banque, faire une visite, aller manger et..., avant ma prestation.

La solution , n'est pas de prendre le train une heure plus tôt et mon expérience de lundi ne me fera pas changer mes habitudes. Si je me rend directement pour l'heure de ma prise de service, j'ai 45 minutes pour le déplacement et j'arrive théoriquement  10 minutes en avance, ça me suffit pour prendre un café  et ne pas oublier de passer à la pointeuse.

 

Pour mon article, c'est la pub qui me dérange, car donner le train comme une l’alternative pour ne pas être speedé toute la journée et dire par d’autres médias, que la SNCB dédommagera le client qui  subit 25 retards de plus de 15 minutes sur une période de 6 mois sur la même ligne, à part être une belle annonce avant les élections du mois d'octobre, ça ne modifiera pas le comportement de beaucoup pour leurs déplacements.

 

Je serais curieux de voir le travailleur qui même si il est indemnisé pour les retards dû au train, de pouvoir arriver 1 fois* sur 5  au boulot en retard sans être interpellé par sa hiérarchie quand à son choix pour ses déplacements.

 

Bien à toi,

 

* En prenant en compte 6 mois à 20 jours de travail sans les congés, absences ou autre ...,

10:43 Écrit par Pat. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.